Dopage: la Russie a envoyé ses réponses à l'AMA

Le ministre russe des Sports, Pavel Kolobkov, souhaite sortir au plus vite de cette situation de crise.  (Reuters) ((Reuters))
Le ministre russe des Sports, Pavel Kolobkov, souhaite sortir au plus vite de cette situation de crise. (Reuters) ((Reuters))

Moscou a répondu à une trentaine de demandes d'explications de l'Agence mondiale antidopage sur des données suspectes issues de l'ancien laboratoire russe.

L'Agence mondiale antidopage (AMA) avait donné, fin septembre, trois semaines à la Russie pour s'expliquer sur les « incohérences » constatées dans les données électroniques des contrôles de l'ancien laboratoire de Moscou. Ces incohérences laissaient supposer une manipulation, comme l'effacement de contrôles positifs. Moscou a tenu les délais et annoncé mardi soir avoir répondu à une trentaine de demandes. L'AMA, dans un communiqué, assure que des « experts légistes » vont examiner les réponses russes mais « aucun calendrier fixe ne peut être déterminé » concernant le résultat de leurs travaux.

Le 23 octobre, le comité de révision de la conformité (CRC) de l'AMA, qui est habilité à recommander des sanctions, doit rencontrer ces experts. « Nous sommes sûrs d'avoir répondu à toutes les demandes (de l'AMA). Et nous serons à l'avenir tout aussi prêts à collaborer pour sortir au plus vite de cette situation », a assuré mardi soir le ministre russe des Sports, Pavel Kolobkov, à l'agence officielle Tass. Le temps est compté pour la Russie, qui n'est pas à l'abri de nouvelles sanctions à l'approche des Jeux Olympiques de Tokyo (24 juillet-9 août 2020).

publié le 9 octobre 2019 à 18h07
commentaires (5) lire la charte
commenter cet article
les mieux notés les plus récents
Tango60 le 09 octobre 2019 à 18h26

Les russes focalisent toutes les attentions de l'AMA et pendant ce temps la d'autres souris dansent

répondre
12
5
voir tous les commentaires... (5)