Lionel Maltese : « On savait qu'on allait être détestés »

Maître de conférences à l'Université Aix-Marseille spécialisé dans l'économie du sport et responsable du développement économique à la FFT, Lionel Maltese explique pourquoi Roland-Garros a dû décider seul de se repositionner dans le calendrier (20 septembre - 4 octobre), malgré la levée de boucliers que ce passage en force allait engendrer.

Lionel Maltese fait partie des dix-sept membres du Comité exécutif de la FFT. (P. Gherdoussi/L'Équipe)
Lionel Maltese fait partie des dix-sept membres du Comité exécutif de la FFT. (P. Gherdoussi/L'Équipe)

Lionel Maltese : « On savait qu'on allait être détestés »

Maître de conférences à l'Université Aix-Marseille spécialisé dans l'économie du sport et responsable du développement économique à la FFT, Lionel Maltese explique pourquoi Roland-Garros a dû décider seul de se repositionner dans le calendrier (20 septembre - 4 octobre), malgré la levée de boucliers que ce passage en force allait engendrer.

« Si la saison 2020 devait ne pas reprendre, s'il n'y avait plus de compétition avant 2021, quelle serait la magnitude du séisme pour la planète tennis ? Qui seraient les acteurs les plus touchés ?
Déjà, il faudra essayer de tout faire pour que ça rejoue, même un peu, afin que de l'argent soit réinvesti dans l'économie sociale du tennis. Parce que s'il n'y a plus de Grand Chelem cette année, plus de tournoi, tout va s'effondrer sous l'effet dominos. Globalement, les plus gros vont résister mais les plus petits vont mourir. C'est tout un système qui est touché et je pense qu'il y aura des faillites de tournois. Il y en a déjà, dont des Masters 1000, qui sont en grande difficulté. Et personne n'était assuré contre une telle épidémie parce qu'une clause pareille coûterait trop cher.

Pour lire la suite, abonnez-vous :

déjà abonné ? se connecter
s’abonner pour lire la suite
commentaires (90) lire la charte
commenter cet article
les mieux notés les plus récents
JadoreNadal le 30 mars 2020 à 19h55

Comme pour l'OA, les pro-Federer exigent l'annulation du tournoi, terrorisés à l'idée que Djoko et Rafa ne s'approchent du record de GC de leur idole, mais comme pour l'OA, Roland sera maintenu. L'échéance est juste repoussée de quelques mois avant que "Rodge", comme l'appellent ses fans, ne sombre dans l'oubli.

répondre
216
35
voir tous les commentaires... (90)