Coupe du monde :  Didier Mené fustige l'arbitrage des introductions en mêlée, « une catastrophe »

Après quarante rencontres en phase de poules, notre consultant arbitrage, Didier Mené, dresse un premier bilan à travers le jeu déloyal, les phases de conquête et l'arbitrage vidéo, qui sont autant de faits marquants. L'ancien patron de l'arbitrage français se projette aussi sur la phase finale.

Le Français Jérôme Garcès fait partie, avec son compatriote Romain Poite, des meilleurs arbitres du monde. (D. Sheridan/Presse Sports)

Coupe du monde :  Didier Mené fustige l'arbitrage des introductions en mêlée, « une catastrophe »

Après quarante rencontres en phase de poules, notre consultant arbitrage, Didier Mené, dresse un premier bilan à travers le jeu déloyal, les phases de conquête et l'arbitrage vidéo, qui sont autant de faits marquants. L'ancien patron de l'arbitrage français se projette aussi sur la phase finale.

cet article (1/4) est issu du dossier

Jeu déloyal

« Ce que je retiens de la première phrase, c'est son début difficile concernant le jeu déloyal, et les curseurs atténuants ou aggravants qui ont eu du mal à être réglés. C'était une prise de marques. Comme c'est souvent le cas dans les grandes compétitions de ce genre. Mais, très vite, il y a eu une salve de critiques au sujet de l'arbitrage. Et en particulier sur la couleur des cartons. La sévérité des sanctions a été beaucoup questionnée. Heureusement, ça s'est arrêté après cette première journée. Le tir a été rectifié. En particulier parce que les arbitres sont allés vers plus de simplicité. À l'évidence, à partir de la deuxième semaine, les arbitres se sont posé moins de questions. Ce qui fait qu'il y a moins de décalage entre la gravité des faits et les sanctions, comme ce fut le cas au début. Car il ne faut pas sous-estimer l'influence très importante des cartons jaunes ou rouges, qui décident souvent du sort des matches. »

Pour lire la suite, abonnez-vous :

déjà abonné ? se connecter
s’abonner pour lire la suite
commentaires (55) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
damiendelimoges le 14 octobre 2019 à 14h23

Bien déçu par l'arbitrage de la mêlée. Il faut être clair : soit c'est une phase de conquête donc de combat et on arbitre comme en hémisphère Nord ; soit, ce n'est qu'une phase statique de lancement de jeu (comme au rugby à XIII) et on arbitre comme en hémisphère Sud. Là, c'est la foire à la saucisse et personne n'y pige plus rien !

répondre
85
1
voir tous les commentaires... (55)