25 avril 1987 : en Irlande, le juge, la bombe et la frontière

L'Irlande a le sentiment d'être poursuivie par une malédiction en Coupe du monde. Mais rien n'approche l'horreur vécue par ces trois joueurs sélectionnés pour l'édition de 1987, qui descendaient à Dublin en voiture...

Le 25 avril 1987, trois joueurs de l'Ulster (David Irwin, Nigel Carr et Philip Rainey), en préparation pour la Coupe du Monde, sautent sur une bombe de l'IRA, à la frontière entre l'Irlande du Nord et du Sud. L'explosion vise en fait un juge suprême nord-irlandais et son épouse. (B. Hanvey/Boston College)

25 avril 1987 : en Irlande, le juge, la bombe et la frontière

L'Irlande a le sentiment d'être poursuivie par une malédiction en Coupe du monde. Mais rien n'approche l'horreur vécue par ces trois joueurs sélectionnés pour l'édition de 1987, qui descendaient à Dublin en voiture...

Ce soir-là, nous nous promenions dans Belfast. David Irwin avait prévenu sa femme par téléphone ; pas la peine de l'attendre pour le dîner, ni pour le coucher. Avant de dériver vers le Crown Liquor Saloon, un des plus vieux pubs d'Irlande avec des alcôves d'époque, le docteur Irwin tient à nous montrer quelque chose. « Voilà, nous y sommes. C'est l'hôtel Europa, indique-t-il. On dit que c'est l'hôtel qui a été le plus bombardé au monde. Plus d'une trentaine de charges pendant les "Troubles" (le conflit en Irlande du Nord s'est étiré de 1968 à 1998). »

Pour lire la suite, abonnez-vous :

déjà abonné ? se connecter
s’abonner pour lire la suite
commentaires (3) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
Gaelosc le 16 octobre 2019 à 07h04

particulièrement intéressant ce regard qui permet de comprendre un moment d'histoire dont le sport ne peut se soustraire... quel courage pour ces rugbymen

répondre
4
0
voir tous les commentaires... (3)