GP d'Italie : Nico Hülkenberg seulement averti, pas sanctionné

Hülkenberg a fini 6e des qualifications. ( - ) M. Pinca Reuters

Nico Hülkenberg (Renault) a été seulement averti, et non pénalisé, pour avoir coupé la chicane en fin de Q3, samedi à Monza.

Auditionné par les commissaires, comme plusieurs autres pilotes qui ont participé au dernier tour de Q3 samedi à Monza, qui s'est conclu de manière ubuesque, Nico Hülkenberg (Renault) a seulement reçu un avertissement. Sorti le premier des stands, l'Allemand a ensuite court-circuité la première chicane, afin de laisser le peloton lui passer devant. Une manoeuvre qui a déclenché « le bazar » dont s'est plaint le poleman, Charles Leclerc (Ferrari).

« Le pilote nous a déclaré qu'il avait focalisé son attention sur les voitures derrière lui, et que par conséquent il n'a pas pu prendre le virage, et a donc dû aller tout droit dans la chicane, a écrit la FIA dans un communiqué. Les commissaires n'ont pas pu déterminer si le pilote avait volontairement ou non quitté la piste. » Le pilote Renault est également sous enquête pour avoir roulé trop lentement lors de son tour de sortie des stands.

publié le 7 septembre 2019 à 19h44
commentaires (15) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
Donzeze le 07 septembre 2019 à 19h51

Le pire est qu'il risque d'être le seul pilote sanctionné alors que tout le monde a joué au même jeu absurde..

répondre
29
2
voir tous les commentaires... (15)