Homophobie dans les stades : Noël Le Graët relance la polémique

En refusant d'arrêter les matches en cas d'incidents homophobes, le président de la FFF électrise un sujet brûlant et surestime son pouvoir.

La ministre des Sports, Roxana Maracineanu, au côté du président de la FFF, Noël Le Graët, au Stade de France, mardi soir. (S. Mantey/L'Équipe)

Homophobie dans les stades : Noël Le Graët relance la polémique

En refusant d'arrêter les matches en cas d'incidents homophobes, le président de la FFF électrise un sujet brûlant et surestime son pouvoir.

Entre deux matches de l'équipe de France, et après un sérieux couac né de la diffusion, samedi soir, de l'hymne d'Andorre à la place de celui de l'Albanie (4-1), Noël Le Graët s'est livré, sur France Info, en toute liberté. Trop sans doute, au vu de la secousse provoquée par les propos du président de la Fédération française, qui a demandé aux arbitres de ne plus stopper, dès ce week-end, les rencontres de Ligue 1 et de Ligue 2 en cas d'incidents homophobes.

Pour lire la suite, abonnez-vous :

déjà abonné ? se connecter
s’abonner pour lire la suite
commentaires (25) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
F'Ball le 11 septembre 2019 à 09h12

Halte aux injures publiques, tout simplement.

répondre
7
0
voir tous les commentaires... (25)