Mickaël Alphonse (Dijon) : « C'est très facile de refaire l'histoire »

Alphonse au duel avec Mbappé. (A. Réau/L'Équipe)
Alphonse au duel avec Mbappé. (A. Réau/L'Équipe)

Mickaël Alphonse, le défenseur de Dijon, malgré la reprise du Championnat allemand et celle annoncée de la Liga, estime que la décision d'arrêter la Ligue 1 était justifiée.

« Au bout de deux semaines, quel regard portez-vous sur la reprise du Championnat allemand ?
J'ai regardé le multiplex. Honnêtement, c'est bizarre. Ça se voit que c'est sous-entraîné. Ça donne l'impression que ça peut péter musculairement à tout moment. Ils jouent sur des oeufs les mecs. On sent des joueurs excités de rejouer, avec de l'envie mais sous tension.

Ça vous donne envie de rejouer, vous ?
Après, sur ce que je lis, il y a des protocoles de 25 pages à respecter. C'est vraiment bizarre. Si vous me demandez si j'ai envie de jouer au foot, oui, mais ça ne me paraît pas clair comme situation. Il y a des cas positifs (une dizaine) mais en même temps, ça joue. Ça ne fait pas rêver.

« Ça te donne l'impression qu'ils privilégient l'enjeu financier »

Sur la reprise de la Liga

Que vous inspire l'annonce de la reprise du Championnat espagnol ?
Ça aussi, c'est bizarre. Forcément, tu te dis que nous, il y aurait eu moyen de reprendre mais ça te donne l'impression qu'ils privilégient l'enjeu financier. Est-ce que s'il n'y avait pas des enjeux financiers énormes ils auraient repris ? Je ne pense pas. Comme ça, je me dis que c'est une décision avant tout économique et pas basé sur des éléments sanitaires. Et puis au-delà de ça, est-ce que ça a du sens de jouer des mois sans public ? Pour moi, le foot, c'est un stade plein.

La décision française de ne pas reprendre vous paraît-elle a posteriori prématurée ?
C'est très facile de dire ça maintenant, de refaire l'histoire. Il fait beau, il y a le déconfinement, il y a moins de cas. C'est très facile de se dire : "On aurait pu attendre." Mais à l'époque, je pense vraiment qu'il y avait peu de joueurs de Ligue 1 qui voulaient reprendre. Aujourd'hui, la question ne se pose plus. Mais il faut quand même se remettre dans le contexte de la décision. Il y avait pas de masques, peu de tests. Pour moi, c'est une décision juste et honnête. »

publié le 24 mai 2020 à 19h52 mis à jour le 25 mai 2020 à 10h19
commentaires (137) lire la charte
commenter cet article
les mieux notés les plus récents
guy.g34 le 25 mai 2020 à 09h53

que j'aimerais autant de retenue dans les guerres! que j'aimerais autant de retenue dans l'abus d'alcool! que j'aimerais autant de retenue dans l'usage du tabac! que j'aimerais autant de retenue dans la pollution des villes! que j'aimerais autant de retenue dans la malbouffe, que ce soit en sucre ou en graisse! si nous avions une attitude RESPONSABLE envers tous ces poisons, combien d'années de vie en plus y auraient-ils pour tous ceux qui meurent de ces abus?

répondre
60
7
voir tous les commentaires... (137)