La police demande des poursuites contre l'accusatrice de Neymar

Neymar a vécu une année compliquée. (A. Réau/L'Équipe)

La police de Sao Paulo a recommandé mardi que des poursuites soient engagées à l'encontre de la Brésilienne qui a accusé Neymar de viol, pour extorsion et calomnie.

Début juin, on apprenait que Najila Trindade Mendes de Sousa avait porté plainte dans un commissariat de Sao Paulo, affirmant que Neymar, la star du Paris Saint-Germain, l'avait forcée à avoir une relation sexuelle dans un hôtel parisien le 15 mai.

La justice avait classé l'affaire sans suite début août, considérant ne pas disposer de preuves suffisantes pour inculper le joueur.

En revanche, les enquêteurs ont trouvé des « indices de dénonciation calomnieuse et d'extorsion », a annoncé mardi le secrétariat à la sécurité publique de Sao Paulo dans un communiqué. Le parquet doit à présent déterminer s'il recommande l'inculpation de Najila Trindade, la décision finale revenant à un juge.

Neymar a toujours clamé son innocence, assurant avoir eu une relation sexuelle consentie et être « tombé dans un piège » visant à lui soutirer de l'argent.

Ces accusations de viol ont eu une énorme répercussion, au coeur d'une année compliquée pour le joueur brésilien, qui a vu sa saison plombée par les blessures et un retour avorté au FC Barcelone lors du dernier mercato.

publié le 10 septembre 2019 à 22h08
commentaires (42) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
JCGBX le 10 septembre 2019 à 22h36

les femmes qui accusent à tort un homme de viol devrait risquer la même peine que celle qu'aurait encourue l'homme, cela en calmerait certaines qui cherchent à nuire à dessein !!!

répondre
52
8
voir tous les commentaires... (42)