Meeting de Liévin (indoor) : ce qu'il faut retenir de la soirée de mercredi

Armand Duplantis, vainqueur du concours de la perche avec une barre à 6,07 m. (Tomasz Jastrezbowski/FOTO OLIMPIK/Presse Sports)

Avec notamment Armand Duplantis, Pascal Martinot-Lagarde ou encore Pierre-Ambroise Bosse, le meeting de Liévin a attiré du beau monde mercredi. Retour sur les principaux résultats de la soirée.

Armand Duplantis attirait tous les regards mercredi soir dans l'Arena de Liévin. Le Suédois a survolé le concours masculin du saut à la perche (6,07 m), sans toutefois battre son propre record du monde, ses tentatives à 6,19 m ayant échoué. « J'ai fait 6,07 m, c'est une sacrée hauteur. Après, j'ai senti que mes jambes m'abandonnaient un peu, je n'avais plus la même vitesse dans ma course d'élan », a-t-il expliqué. Une nouvelle référence mondiale a tout de même bien été établie ce mercredi, mais du côté du 2000 m steeple féminin, où la Slovène Marusa Mismas a réalisé 5'47''79.

Le concours féminin de la perche a donné lieu à une autre tentative de record du monde. Après avoir franchi 4,83 m, l'Américaine Sandi Morris s'est testée à 5,03 m. Sans succès cependant. La Vénézuélienne Robeilys Peinado (4,78 m) termine deuxième.

17,51 m pour Zango en triple saut, Barega battu

L'Ukrainienne Maryna Bekh-Romanchuk a dominé la longueur grâce à un saut à 6,90 m. Le Burkinabé Hugues-Fabrice Zango s'est imposé en triple saut avec une marque de 17,51 m. La Gambienne Gina Bass a remporté le 60 m en 7''11. Côté masculin, l'Américain Ronnie Baker s'est distingué en établissant un nouveau record du meeting (6''44). Sa compatriote Nia Ali a elle aussi gagné, mais sur le 60 m haies (7''92).

Le 800 m a par ailleurs vu la victoire du Kényan Collins Kipruto (1'46''34). Adam Kszczot, champion du monde en salle en 2018, n'a pas pu jouer sa chance à cause d'une chute. Sur la même distance, la Britannique Jemma Reekie (2'00''34) s'est payée la championne du monde Halimah Nakaayi (2'01''96).

Toujours en demi-fond, le directeur du meeting Jean-Pierre Watelle espérait « un chrono en dessous des 7'30 » de la part de Selemon Barega, mais l'Éthiopien a dû se contenter d'une deuxième place et d'un temps de 7'33''19 sur le 3000 m, remporté par son compatriote Getnet Wale (7'32''80).

Les performances françaises à retenir

Pascal Martinot-Lagarde et Pierre-Ambroise Bosse ont remporté leur course respective, avec un beau chrono de 7''47 du hurdleur sur le 60 m haies. Eloyse Lesueur-Aymonin termine au pied du podium de la longueur avec un saut à 6,45 m. Melvin Raffin a pris la cinquième place du triple saut (16,89 m).

Quentin Tison a fini septième d'un 1500 m qui a vu la victoire de Samuel Tefera en 3'35''54. À noter enfin la septième place de Djilali Bedrani (7'41''40) sur le 3000 m. Jimmy Gressier s'est classé dixième de l'épreuve (7'48''54).

publié le 20 février 2020 à 00h21
commentaires (33) lire la charte
commenter cet article
les mieux notés les plus récents
JLO371 le 20 février 2020 à 02h21

Je constate que l'athlétisme ,1er sport olympique ,passionne encore beaucoup de monde ,à en juger par le nombre trés réduit de commentaires sur cette belle réunion de Liévin avec de grands noms pourtant . Consternant ,quand on compare aux multiples commentaires sur les "prouesses" des divas du PSG !

répondre
109
12
voir tous les commentaires... (33)