Aventure : ils ont marqué l'année 2019

L'année 2019 a été riche en défis et expéditions un peu partout dans le monde, notamment ceux de Mike Horn, Nouria Newman et Nims Dai. (Mike Horn / Red Bull Content Pool / Nims Dai)

Himalaya, Amérique du Sud, Arctique, Antarctique et même France : l'année a été riche en défis et expéditions aux quatre coins du monde. Nims Dai, Mike Horn, Nouria Newman, Matthieu Tordeur ou Franky Zapata, retour sur cinq grandes aventures de 2019.

Nims Dai et ses 14 sommets

C'est l'une des grandes aventures de 2019. Nirmal Purja, originaire du Népal et ancien membre des forces spéciales britanniques, a signé un nouveau record de vitesse d'ascension de 14 sommets de plus de 8 000 mètres d'altitude de la planète. L'ancienne marque étant de plus de 7 ans, Nims Dai, le surnom du Népalais, a bouclé son expédition Project Possible en 6 mois et 6 jours, entre avril et octobre, soit sur une seule saison estivale.

Au-delà du record, ce défi a beaucoup fait parler car pour le réaliser, Nims Dai s'est entouré de toute une équipe de sherpas qui l'a accompagnée lors de ses ascensions, s'est souvent déplacé en hélicoptère et a réalisé ses expéditions avec oxygène. L'importance des moyens logistiques mis en place a entraîné certaines critiques de la part des « puristes » qui défendent une vision éthique de l'alpinisme.

Mike Horn, du K2 à l'Arctique

Lancé depuis 2016 dans son expédition Pole2Pole visant à accomplir un tour du monde en passant par les pôles, Mike Horn a dû faire face à deux défis de taille cette année. Le premier étant l'ascension du mythique K2, (le deuxième plus haut sommet du monde) une montagne spéciale pour l'ancien présentateur de The Island sur M6 qui avait déjà tenté à deux reprises d'en atteindre le sommet, sans succès. Accompagné du guide suisse Fred Roux, Mike Horn a passé près d'un mois, cet été, sur « la Montagne sauvage » avant de finalement devoir rebrousser chemin à cause de mauvaises conditions météo, à seulement quelques centaines de mètres du sommet.

Remis physiquement de cette tentative infructueuse, le Sud-africain s'est lancé, avec son ami Borge Ousland, dans la traversée à ski de l'océan Arctique en passant par le pôle Nord. Le défi, commencé au mois de septembre, visait à couvrir une distance d'environ 1 300 km. Si les deux hommes ont atteint le pôle Nord, le vent, la faible épaisseur de la glace et le froid les ayant ralentis, ils courraient le risque de manquer de nourriture et ont décidé de mettre un terme à leur expédition. Ils ont donc été récupérés de façon anticipée par un navire brise-glace, début décembre.

Matthieu Tordeur au pôle Sud

En 2019, Matthieu Tordeur est devenu le seul Français et le plus jeune aventurier à réussir une expédition de la côte du continent Antarctique jusqu'au pôle Sud, en solitaire, sans assistance (pas de voile de traction) et en autonomie totale (pas de ravitaillement). À ce titre, le Normand intégrera d'ailleurs le Guinness Book 2021. Parti fin 2018, Matthieu Tordeur a passé 51 jours sur le continent austral en skiant 12 heures par jour pour parcourir 1 150 kilomètres et arriver au point géographique le plus au sud de la planète le 13 janvier 2019.

Depuis, celui qui est aussi membre de la Société des Explorateurs Français partage son expérience à l'occasion de conférences. Au mois de juillet, Matthieu Tordeur a réitéré son exploit... à plus petite échelle : il a rallié à vélo Notre-Dame de Paris au point le plus au sud de la France continentale, Puig de Coma Negra dans les Pyrénées.

Nouria Newman dans les rapides du monde entier

Nouria Newman a également vécu une année chargée. La Française, triple championne du monde de kayak extrême, a passé deux mois au Chili. Accompagnée par Ben Stookesberry et Erik Boomer, elle y a réalisé le Triple Crown de Patagonie, consistant à affronter trois rivières parmi les plus dangereuses au monde.


Outre l'Amérique du Sud, Nouria Newman, qui a reçu le prix féminin de paddler de l'année, navigué sur des cours d'eau aux quatre coins du monde : Iran - où elle a participé à faire découvrir la pratique du kayak à des enfants -, Népal, Norvège, Canada, Italie, France ou encore Indonésie. En outre, la kayakiste a réalisé une vidéo de la série Follow Me, consistant à suivre de très près, grâce à un drone, les performances d'un athlète.

Franky Zapata, l'homme volant

L'inventeur et pilote du « Flyboard », une plateforme dotée de cinq mini-turboréacteurs évoluant jusqu'à 190 km/h dans les airs, s'est démarqué en faisant une démonstration de vol devant le président de la République lors du défilé du 14 juillet.

Moins de dix jours plus tard, Franky Zapata a rendu hommage à Louis Blériot, premier aviateur à traverser la Manche en 1909 en tentant la même traversée sur sa plateforme, à 20 mètres au-dessus de la mer. Après une première tentative lors de laquelle il a chuté, le Marseillais a finalement réussi son défi en 22 minutes.

Il a également réalisé une démonstration à l'occasion du Grand prix de Belgique de Formule 1. Zapata travaille actuellement sur de nouveaux projets dont la mise au point d'une voiture volante capable de se déplacer entre 300 et 400 km/h et dont la conduite et la stabilisation seraient gérées par un ordinateur de bord.

publié le 26 décembre 2019 à 11h55
commentaires (2) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
yannick.b110 le 26 décembre 2019 à 14h17

ça serait bien d’entendre plus regulierement sur votre site des exploits hors du commun de ces athletes extraordinaire que des WTF à 2 balles de footeux ininteressants... mais cela ne restera surement qu’au stade de voeux pieux... bien dommage ...

répondre
10
0
voir tous les commentaires... (2)